11/03/2007

 Nepticule dorée

 

 

Mais qu'est-ce que c'est que bien ça???  

 

IMG_0432

 

Ce petit trait sur les feuilles de ronce en milieu forestier...  Mais qu'est-ce donc?

 

IMG_0433

 

Et bien c'est la Nepticule dorée (Stigmella aurella)... Petit papillon, minuscule!

 

Ce Lépidoptère Nepticulidé pond un oeuf à la surface supérieure d'une feuille de ronce.   Cet oeuf donne naissance à une petite chenille qui va perforer le limbe et va rentrer entre les 2 parois de la feuille.

 

Cette petite chenille va déguster petit à petit la matière chlorophyllienne de la feuille hôte.  C'est ce trait que l'on voit sur la feuille... La grosseur du trait correspond à la croissance de la chenille.  Celle-ci arrivée à maturité se laisse tomber de la feuille et se nymphose au sol.  

 

 

 

 

 

20:29 Écrit par climax dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : photos, ronce, papillon, nepticule, feuilles, nature |  Facebook |

10/03/2007

Enclume de Sitelle

En regardant attentivement le tronc d'un chêne on pourra peut-être y trouver une faîne ou un noisette coincée dans un pli de l'écorce....

 

IMG_0458

C'est donc l'enclume de la Sitelle torchepot.....

 

sittelle_torchepot_cegi_2p

 

 

Elle coince le fruit dans l'écorce pour pouvoir en extraire la graine avec son bec...

 

 
 
La Sitelle est pleine de caractère, nerveuse, toujours en mouvement... Elle est capable de descendre un tronc la tête en bas.  Elle niche dans les trous d'arbre abandonnés et elle a la particularité de maçonner l'ouverture de son nid avec de la boue humide, et ce pour adapter le diamètre à sa taille.... 
 
 
                                             sittelle_torchepot_yvth_4p                 
 

 

On la reconnait facilement à son dessous chamois et le dessus gris-bleu, son masque de zorro noir et sa capacité à descendre un tronc la tête en bas.

21:03 Écrit par climax dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sitelle, nid, faine, photo, nature |  Facebook |

27/02/2007

 Mulot,musaraigne et campagnol

Voici 4 moyens de différencier la musaraigne du campagnol et du mulot.

 

mulot_1

 

 

 

 

 

 

 

Le mulot... et ses traces!

 

 

mulotrac

 

 

La musaraigne....

 

musaraigne_1       

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et le campagnol...   et ses crottes!
 
campagnol_des_champs_2

 

 

Campagnol

 

crotte_de_campagnol_agreste

 

 

 

 

 

 

                                  Musaraignes         Campagnols          Mulots

 

Ordre                         Insectivores          Rongeurs              Rongeurs

 

Museau                      Pointu                   Arrondi                Allongé

 

Oreilles                       Petites                  Petites                  Grandes

 

Yeux                           Petits                   Moyens                Grands        

 

14/02/2007

Le sol en fôret....

La litière en fôret est ce tapis de feuilles mortes qui jonchent le sol.  La litière est constituée essentiellement de feuilles mortes, de bois morts, de cupules de chênes et de hêtres, d'écorces, de fleurs et écailles de bourgeons, mais aussi de déjections et cadavres d'animaux. 

 

Dans nos fôrets, la quantité de feuilles mortes tombant chaque année atteint environs les 3 tonnes à l'hectare.

 

C'est dans la litière que se joue la survie de la fôret, elle est la source d'alimentation de cette dernière. La fôret va utiliser ses déchets pour se nourrir.  Pour ce faire, elle doit recycler cette litière.  En effet, la litière est un puit de carbone, mais il n'est pas assimilable tel quel par les plantes qui ne peuvent le puiser que sous forme de dioxyde de carbonne (C02).

 

Il faut donc que la matière organique des détritus soit transformée en C02.  Cette transformation s'appelle "la décomposition de la matière organique"

 

En analysant la litière, on peu remarquer le travail de décomposition.  On peut y trouver par exemple:

 

- des feuilles blanchies.  C'est la pourriture blanche.  Elle est attribuée à l'activité des champignons, principalement des basidiomycètes.  Cette pourriture blanche est la dégradation de la lignine présente dans les feuilles.

colbuty2lepista_nuda_1

 

 

- des feuilles en dentelle: elle traduit l'action de la microfaune, principalement celle d'un groupe d'arthropodes: les collemboles. Ceux-ci prélèvent la partie la plus tendre de la feuille et laissent les vaisseaux.  Ils sont aussi aidé par toute une série de bactéries.

Collembole1     
Collembole-2-03

 

 

- une odeur d'humus:  révèle la présence de certaines bactéries, les Streptomycètes.  Elles participent à la dégradation de la cellulose, mais aussi au cycle de l'azote.  De plus elles libèrent dans le sol des antibiotiques puissants.

 

Cette décomposition formera la couche d'humus.

25/01/2007

Angiospermes

Un peu de théorie, ce n'est pas toujours gai mais c'est bon à savoir....

 

Une angiosperme est une plante feuillée, pourvue de racines et de tissus vasculaires (bois et liber), se reproduisant par graine et dont les ovules sont enfermés dans un ovaire clos.

 

Les angiospermes comprennent 2 classes:

 

- Les dicotylées: graines contenant généralement 2 cotylédons*,  elles ont les feuilles à nervures ramifiées et leurs organes floraux sont composés de 4 pièces (ou multiple) ou 5 pièces (ou multiple).

 

Ex: le hêtre, le géranium, le lamier,...

 

  hetre2capitatum_atomic_snowflake_01-60x75-60x75img-3329
 
 

 

- Les monocotylées: graines contenant généralement 1 cotylédon,  feuilles à nervures parrallèles, jamais de bois secondaire et les organes floraux sont composés de 3 pièces (ou multiple)

 

Ex: le lis, le froment, le poireau....

lis%20asiatiques
poireau

* le cotylédon est la 1ere feuille de la plante déjà présente dans la graine.

24/01/2007

Le Martinet noir

Martinet noir    Apus apus

page01Biodiversite_foto01_0

 

Voici un oiseau souvent confondu à tort avec l'hirondelle.  Il est plutôt à associer au Colibri.

 

Il va et vient comme le printemps, il est migrateur.  Il arrive chez nous vers la fin avril après un vol de 7000 km d'une traite, et repart vers l'Afrique du Sud à la fin août.

Gierzwaluwyotophoto

 

Les mâles arrivent les premiers pour repérer le nid, idéalement toujours au même endroit, sous une tuile, dans une vieille goutière ou une cavité dans un mur. Malheureusement nos nouvelles constructions ne leur offrent plus grandes possibilités de gîtes.  Les femelles les rejoignent quelques jours après pour la finition du nid.

 

Le Martinet noir est un oiseau fantastique... Il ne se pose jamais que lors de la nichée. En effet, il se nourrit en vol, il avale jusqu'à 20.000 insectes par jour. Dont beaucoup de moustiques, ce qui veut dire qu'il contribue un peu à nos bonnes nuits sans trop de bzzzzziiiii et piqures. 

 

En parlant de nuit, le Martinet dort en volant. Au crépuscule, il monte entre 3 et 5 km d'altitude pour trouver un courant thermique et ainsi peut dormir sans battre des ailes.

 

Le cri strident, perçant et unique "srrrriiiiirrr" ne peut-être confondu avec celui d'un autre oiseau.  Les cris émis en choeur accompagnés de leurs ballets-poursuites sont très agréables à entendre les soirs d'été...

 

Pour en profiter et leur réserver un bon accueil, on peut leur mettre un nichoir, ce qui leur procurera un gîte des plus confortable sans trop d'effort! 

 

nh_mauerseglerGierzwaluwdakpan-wavekanl
 
 

18:12 Écrit par climax dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/12/2006

 facture d'eau

Voici une réflexion intéressante en ce qui concerne la facture d'eau.  Cette facture idéale à été éditée par Inter-environnement Wallonie  www.iewonline.be

 

A méditer....

 

Je vous invite à consulter cette facture à cette adresse.

 

http://iewonline.be/document/facture-eau04.pdf

 

 

 

 

 

 

 

20:15 Écrit par climax dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : factured eau, eau, consommation |  Facebook |