25/01/2007

Angiospermes

Un peu de théorie, ce n'est pas toujours gai mais c'est bon à savoir....

 

Une angiosperme est une plante feuillée, pourvue de racines et de tissus vasculaires (bois et liber), se reproduisant par graine et dont les ovules sont enfermés dans un ovaire clos.

 

Les angiospermes comprennent 2 classes:

 

- Les dicotylées: graines contenant généralement 2 cotylédons*,  elles ont les feuilles à nervures ramifiées et leurs organes floraux sont composés de 4 pièces (ou multiple) ou 5 pièces (ou multiple).

 

Ex: le hêtre, le géranium, le lamier,...

 

  hetre2capitatum_atomic_snowflake_01-60x75-60x75img-3329
 
 

 

- Les monocotylées: graines contenant généralement 1 cotylédon,  feuilles à nervures parrallèles, jamais de bois secondaire et les organes floraux sont composés de 3 pièces (ou multiple)

 

Ex: le lis, le froment, le poireau....

lis%20asiatiques
poireau

* le cotylédon est la 1ere feuille de la plante déjà présente dans la graine.

24/01/2007

Le Martinet noir

Martinet noir    Apus apus

page01Biodiversite_foto01_0

 

Voici un oiseau souvent confondu à tort avec l'hirondelle.  Il est plutôt à associer au Colibri.

 

Il va et vient comme le printemps, il est migrateur.  Il arrive chez nous vers la fin avril après un vol de 7000 km d'une traite, et repart vers l'Afrique du Sud à la fin août.

Gierzwaluwyotophoto

 

Les mâles arrivent les premiers pour repérer le nid, idéalement toujours au même endroit, sous une tuile, dans une vieille goutière ou une cavité dans un mur. Malheureusement nos nouvelles constructions ne leur offrent plus grandes possibilités de gîtes.  Les femelles les rejoignent quelques jours après pour la finition du nid.

 

Le Martinet noir est un oiseau fantastique... Il ne se pose jamais que lors de la nichée. En effet, il se nourrit en vol, il avale jusqu'à 20.000 insectes par jour. Dont beaucoup de moustiques, ce qui veut dire qu'il contribue un peu à nos bonnes nuits sans trop de bzzzzziiiii et piqures. 

 

En parlant de nuit, le Martinet dort en volant. Au crépuscule, il monte entre 3 et 5 km d'altitude pour trouver un courant thermique et ainsi peut dormir sans battre des ailes.

 

Le cri strident, perçant et unique "srrrriiiiirrr" ne peut-être confondu avec celui d'un autre oiseau.  Les cris émis en choeur accompagnés de leurs ballets-poursuites sont très agréables à entendre les soirs d'été...

 

Pour en profiter et leur réserver un bon accueil, on peut leur mettre un nichoir, ce qui leur procurera un gîte des plus confortable sans trop d'effort! 

 

nh_mauerseglerGierzwaluwdakpan-wavekanl
 
 

18:12 Écrit par climax dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |